Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le know-how plus important que le produit

savoir-faire.jpgAvoir un produit high-tech, avec plein de fonctionnalités pour satisfaire le besoin de l'utilisateur, c'est génial. Cependant, et spécialement avec les logiciels, il est rare qu'un soft soit utilisé à 100% de ses capacités. Prenez MS Word. Qui utilise plus de 20% de ses capacités ? Quasiment personne !

Dans la plupart des cas, on s'aperçoit que le client ne connaît pas telles ou telles fonctionnalités ou possibilités offertes par le produit. Quand on travaille en B2B, il est concevable d'apporter ce savoir faire sous forme de service, mais certains clients n'ont pas forcement le temps de s'occuper de l'art et la manière d'utiliser leur produit.

Disposer d'une base de connaissance solide, de documentations techniques orientées client, d'exemples d'utilisation est un plus incontournable. La liste des fonctionnalités ne suffit pas ! Et la diffusion de plus en plus large d'API (webservices) pour relier les applications nécessite d'ouvrir également sa documentation pour tirer le maximum de profit du produit.

Les commentaires sont fermés.