Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mon bureau est rangé et puis c'est tout

Après avoir visité les coulisses de ma société par les sentiers hors piste, nous partons cette semaine dans ma sphère presque intime mon bureau.
Attention : ce billet pourrait choquer la sensibilité des plus susceptibles. En cas de crise de maniaquerie aigüe, l'éditeur de ce blog décline tout responsabilité.

"Mon bureau est rangé." Ceci est une affirmation, et pour être transparent avec le lecteur, je colle ici une photo.

bureau.jpg

Comme mon honnêteté ne peut être mis en cause, je vais vous expliquer comment je prends soin de mes affaires. Chaque dossier est rangé aux archives quand il ne sert plus. Pour être dans l'air du temps, je jette dans la corbeille "recyclage" ce qui peut l'être : un acte citoyen en somme. Mais je ne m'arrête pas là : quatre fois par semaine je passe une lingette nettoyante anti-poussières, anti-bactérie. Ma tasse à café est elle aussi netoyée avant chaque départ, le soir. Pour moi, ranger son bureau, c'est essentielle à la vie. Quand on aime son travail, on aime son bureau et on le maintien en ordre. C'est non seulement du civisme, c'est la quintessence du professionnalisme, une fiéreté de ...


- Aïe ! Quoi Pascal ? J'en fais trop ?
- Ma note était pas sur le nettoyage du bureau ? Ben, je sais ça ! Et alors ...

photo.jpg

- T'avais pas le droit, je pers tout mon crédit maintenant. Tand pis je vais faire une pirouette.


La semaine dernière Pascal fait part à l'équipe technique d'un bug affreux : une histoire de nuage de tags mal rangés, classés par ordre alphabétique au lieu d'un classement par popularité. La première suggestion de l'intégrateur (voir la première photo pour comprendre la duperie) qu'il n'y a qu'à regarder de toute évidence le client avait dû faire une erreur en saisissant ses tags ou bien. En étudiant la requête qui récupère les tags, je me suis aperçu (voir photo 2) qu'une "bannette" hors du champs de vison avait été placée pour masquer le bug. De fait tout semblait ok à première vue.

- Et voilà Pascal !
- quoi, c'est tout ? Tu voulais de la philosophie ?
- non pas cette fois. Tu veux une conclusion socio-comportementale ? Bon Ok.

Humilité. L'humilité face au client. L'humilité face au bug, à la machine, à la vie. Pour faire correctement son travail, de chef de projet ou de développeur il faut être créatif au sens américain du terme, dépasser les prejugés, remettre en cause le bon sens, ... Bref faire sauter les barrières mentales : be aware !

Commentaires

  • J'adore !

  • Bon OK, il y a un supercherie sur le rangement, mais je note que la pile de bordel est elle-même plutôt bien empilée... un peu à l'écart de ton espace vital de travail, on sent qu'elle te fait honte... .
    Ouf l'honneur est sauf ! ;-)

Les commentaires sont fermés.