Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La longueur d'onde

    ballon-dor.jpgA quelques semaines du mondial de la FIFA échauffons nous un peu. Les parallèles entre le foot et l'entreprise sont nombreux. Parlons esprit d'équipe et longueur d'onde.

    longueur_onde_f.gifÊtre sur la même longueur d'onde c'est pas simplement de la bonne entente, c'est être en osmose. Vous avez déjà vu un match de foot où tout semble simple, où aucune balle n'est perdue car chaque joueur sait anticiper les mouvements des autres. Quand on regarde un tel spectacle, on remarque que les joueurs pourraient jouer les yeux fermer. C'est un tel plaisir, communicatif, de jouer ensemble que la pression et les difficultés semblent imédiatement gommées par les liens entre les joueurs. On ne joue pas individuel pour sauver sa peau, on joue pas perso pour des gros sous... On joue collectif.

    L'esprit d'une équipe c'est tout ça :

    • des joueurs bons techniquement
    • des objectifs communs fédérateurs
    • un jeu collectif où chacun trouve sa place et où chacun se donne la réplique.

    J'ai choisi le foot, mais c'aurait pu être du théatre, une activité associative ou professionnelle. Le résultat est toujours le même : l'envie que ça dure. Je vous souhaite à tous de vivre cela, ça donne plein de souvenir à partager !

  • Pour quoi perdre du temps ?

    Paklein_01.jpgrcequ'il y en a marre des gens pressés qui prennent pas soin de faire les choses correctement !

    Parcequ'il y en a marre de recommencer un travail déjà fait mais bourré de bugs !

    Parcequ'il y en a marre des mastodontes incontrôlables, j'ai déclaré la guerre au temps !

    Voilà mon manifeste du jour (lire en prenant le phrasée d'Arlette L. ) : "on vous ment, on vous spolie tous les jours en vous racontant que la performance des capitaux passe par la performance à tout prix des ouvriers du web. Faites la révolution car plus on avance moins vite moins on avance plus vite." Stop ! Ça suffit les discours. Restons sérieux.

     

    Je la refais "Plus on avance moins vite, moins on avance plus vite.". Lapalissade, me direz-vous. Oui si on sait perdre du temps pour en gagner à chaque instant... En fait, juste une question de rentabilité appliquée à l'humain. Vous trouverez cela un peu inhumain donc paradoxal, alors prenons un exemple.

    Une nouvelle recrue arrive :

    - bonjour Fatou

    - bonjour, euuh Cloture, c'est ça ?

    - oui Clotaire. ton poste est là, tes accès sur le post-it, le dossier de travail sur Béatrice dans le répertoire projet. Je reviens à midi, t'auras fini normalement. Si tu as besoin je suis là. Allez, bienvenue et courage.

     

    Ok pour perdre du temps pour en gagner par la suite ! Mais là c'est évident.

    Regardez dans nos startup, si vous les côtoyez, cette propension infernale à vouloir absolument embaucher des profils séniors. C'est bien pour avoir quelqu'un d'opérationnel tout de suite et donc réduire le temps de formation. Cela pose donc une question importante : est ce que la part d'expérience interne (connaître les produits de la société ou savoir développer avec le framework maison) est plus important que la part de standard (un logiciel graphique, le langage php) ?

    Ayant accueilli trois nouveaux collaborateurs (et trois nouveaux doivent arriver) en moins de trois mois, je tire les conclusions suivantes :

    - diminuer les connaissances spécifiques internes et les remplacer par des outils standards permets une plus grande adaptation (également importante si on envisage d'externaliser, c'est le même levier)

    - abaisser le niveau moyens d'accès des connaissances internes. La compréhension du produit phare de la société est connu de tous, tandis que l'utilisation de bases de données postgreSQL (moins courantes que mysql) requiert une compétence technique de plus haut niveau. Lors du remplacement d'un collaborateur ou pour en faire évoluer un autre, ce point est important à retenir.

    La formation n'est donc pas du muda de niveau 1 (gâchis qui ne rapporte rien) mais du muda de niveau 2 (perte indispensable que l'on cherche à minimiser).

  • Le gendre idéal...

    Echelle humaine.jpgDur d'attirer des profils techniques.

    Blogspirit a pourtant de nombreux atouts :
    - toujours à la pointe des technos web (dev objets, nosql, mogilefs, ...)
    - des conditions de travail exceptionnelles (de larges baies vitrées, ...)
    - une hiérarchie (ça c'est moi) toujours à l'écoute
    - le sens du travail en équipe, l'échelle humaine
    - de l'argent pour payer tous les salaires ;) (start up rentable et indépendante de fond de pensions)
    - des gens bons et pationnés : des chefs de projets investis qui cadrent les délires des clients.
    - ...

    Vous voulez rejoindre une start up dynamique, une équipe de rêve qui a plus de 6 ans d'existence et d'expérience, une VRAIE expertise dans la conversation sur Internet et le web social. Blogspirit recrute pour renforcer mon équipe :


    Vous êtes le gendre idéal, toujours prêt à donner un coup de main à "belle maman" : recrute(at)blogspirit.fr .

    Pour en savoir plus corporate.blogspirit.com

  • Lâcher prise le temps d'un weekend alongé

    prise_electrique.jpgA l'heure où parait cette note, je suis bien loin des serveurs de Nanterre qui ont eut la politesse de se débrouiller tout seul. Peut être je bois un café, peut-être je sirote un cocktail, mais je ne  suis pas devant mon écran. A nos serveurs, on leur a appris à mettre en ligne des notes de blogs. A ceux de Twitter et Facebook de se synchroniser avec des fils rss ! C'est pas merveilleux.

    - S'il y a des commentaires ?
    - il y a le répondeur !

    Ah ! Ce pont me monte à la tête ;) !

    Ne vous inquiétez pas, j'en profiterais pas. Vous connaissez ce syndrome, celui de la maladie des congés, quand pn tombe systématiquement malade pendant ses vacances ?
    Une étude très sérieuse de Ad Vingerhoets, professeur de psychologie clinique à l’université Tilburg (Pays-Bas) a montré que 3% de la population du test souffrait de troubles rendant les vacances pathogènes. Je me disais aussi !
    Les scientifiques sont partagés mais donneraient pour principale raison l'impact de relâchement après une longue période stress. Les plus hardis vont jusqu'à justifier cet état par la sécrétion  d'adrénaline, qui protège le système immunitaire, et de cortisol, un anti inflammatoire en période de stress. Mais l'adrénaline disparaît plus vite que le cortisol qui lui a besoin de pomper sur le système immunitaire pour se secréter. Les défences étant plus faible, on choppe plus facilement un rhume.

    Les scientifiques de conclure : il faut faire du sport et alterner les semaines stressantes et les moins stressantes.

    A l'heure qu'il est je suis sûrement en train de me siroter un grogue : j'ai bien fait d'écrire cette note a l'avance. Bon vendredi à mes lecteurs !

    (Note à propos de l'image : dans sa brochure d'information sur le stress à l'intention de ses salariés, la Société Générale conseille l'activité sexuelle... A chacun son sport ! )

  • Je suis Steeve Jobs ... Agile (fin)

    apple-logo.jpgNote sérieuse avant de commencer : tous les personnages sont des caricatures, les situations poussés à l'extrême pour mettre en évidence les mauvais penchants du manager looser.

    Dans la première manche Steeve m'avait battu à plat de couture 1 ipad à 0. Mais le looser n'a pas dit son dernier mot.

    Le pouvoir de Steeve Jobs c'est d'avoir le talent de voir juste sur le futur des produits. Là, j'idéalise le bonhomme. Mais en tant qu'excellent communiquant, il offre de la poudre de perlimpinpin car tout était calculé ce qui passe pour être du meilleur effet n'est en fait que de la poudre aux yeux. Là j'écrase le boss.

    Pour suivre le Dieu Steeve et comme moi aussi j'ai du pouvoir, j'ai fais un communiqué de presse (ok, un Email) pour dire à mon équipe qu'un dossier super important pour les clients les attendait. Il y en avait plétor sur otrs, lequel je prends ?

    Dossier 1 : porte variable dynamique intégrant l'héritage booléen en cascade via des triggers mysql.
    Après mon mail plus personne ne voulait me parler. Il s'est passé 15 jours et rien. D'habitude quand j'envoie un email on a la politesse de me répondre, là rien on entendait les mouches volées. Je relance notre responsable mockup pour qu'il fasse des maquettes filaires.
    Le bougre me dit qu'il comprend rien à ça que je lui demande.
    - j'ai envoyé un mail il y a 15 jours c'est prioritaire. C'est pour une compétition contre Apple. Notre réputation est en jeu.
    - oui mais je ne comprend pas ce que tu veux faire et de toute façon j'ai un mois de boulot d'avance.
    - il fallait me le dire ! Passons. qu'est ce qu'on fait maintenant ?
    - à toi de me le dire.

    Leçon de ce dossier
    - prendre un dossier fédérateur : celui-là respire l'ennui. On a pas toujours le choix, mais si c'est le cas autant trouver un sujet sympa. Globalement dans le web, un projet grand public apporte plus d'adhésion qu'un projet grand compte. Le contact avec l'utilisateur final à qui on rend service est motivant.
    - dans l'urgence ou lorsque les plans sont bousculés reprendre ses esprits et revenir à vos basiques organisationnels. Il ne sert à rien de brasser du vent, ça épuise tout le monde. Faites un brife fonctionnel assurez vous que le ballon est bien entre les mains de vos collaborateurs.
    - la clef du succès pour aller vite et être agile, c'est la compétence individuelle mais aussi celle de l'équipe à se surpasser ensemble, c'est la compétence collective.

    Comme on est dans une note de blog, j'ai droit à un deuxième dossier.

    Dossier 2 : augmenter le taux de participation de 20 points par la mise en place de Facebook connect, twitter connect,... (revoilà mon pote Mark)
    Là je rencontre un succès plus vif car tout le monde à compris de quoi je parlais. L'objectif concret est motivant et fédérateur. Comme je suis futé, je n'ai pas pioché par hasard. Le responsable marketing m'a brieffé sur les tendances commerciales qui auraient le plus d'impact. J'ai listé dans le backlog produit les idées qui étaient les plus formalisées. On a fait la réunion de sprint pour caler les priorités et les détails du plan d'action. Bingo ! 1 mois plus tard les beta testeurs nous remontaient des améliorations. Pendant les tests on a paufiné le plan de com' et mis à jour la base de connaissance.

    Alors Steeve ? T'en pense quoi ?

    C'est ça que l'on est en train de mettre en place. Les kanbans, et autres outils Agiles d'organisation, c'est pour justement nous permettre de rester réactif même si l'équipe s'agrandi, même s'il y a des urgences, même si ...
    Nous avons encore quelques recrutements stratégiques à effectuer et promis après on s'y remet à fond de quoi faire briller les yeux des chefs de projets ;) sans douleur et sans toucher aux pauses wii !

  • Je suis Steeve Jobs ... raté

    apple.jpgParmis mes collègues j'ai 50% d'iphone-épicuriens et 50% d'iphone-stoiciens. C'est pas un parti pris. Quand cette semaine on a appris que Steeve Jobs était affecté au help desk de l'Ipad, ce fut même pas une surprise, mais pour les amoureux de la marque à la pomme cela a été vécu comme un acte héroïque, les yeux brillaient. Wahooo. Et je me suis dit moi aussi j'en veux un peu !

    Comme Apple, nous avons notre outil de gestion de tickets pour les clients grands comptes. Nous utilisons OTRS et en sommes très satisfaits depuis 4 mois. Bon la semaine dernière il fallu (r)expliquer aux commerciaux comment ça marchait parce qu'ils avaient peur que le client soit perdu, que c'était impersonnel patati patata ... Il se trouve que nos clients aiment notre rapidité d'intervention, qu'on leur répond quand un chef de projet est en vacances, que l'on retrouve l'historique des échanges. Il adore car ce n'est pas une contrainte et s'ils oublient la copie magique on transfert le mail dans l'outil de tickets. C'est simple, c'est efficace...


    Bref toujours est-il que comme mon copain Steeve d'Apple on m'affecte des tickets clients pis ... je répond. Là, je fais tout comme Steeve mais mes chefs de projets, eux, n'ont pas les yeux qui brillent. Ah si, un collègue me fait une conjonctivite (la larme à l'oeil malgré lui) quand je passe en production un correctif permettant à la connexion Facebook de récupérer l'email du compte. Il faut dire que Mark (Zuckerberg) m'avait pas prévenu. Mais entre un peu de considération forcée et être un héros, il y a une grande différence.

    Alors j'ai demandé à Pascal (mon chef de projet hors père...).
    "C'est simple" me dit-il, "il a dit à un utilisateur qui ne pouvait pas synchroniser son Ipad avec son mac et MobileMe en wifi" (racourci parce que j'ai pas encore d'ipad et j'ai pas compris).
    - Quoi on peut même pas synchroniser ...? fis-je !
    Ce à quoi Steeve a répondu "ok, guys we'll do it !" Là moi je dis chapeau, Steeve.

    Et puis, je reprends mes esprits pour me dire, quel talent, il a le pouvoir de faire bosser ses équipes sur ses clients personnelles. En fait ce qu'il a de plus que moi Steeve c'est le pouvoir de vie ou de mort sur les fonctionnalités. Attends... Je suis responsable produits et projets, j'avais oublié, mais moi aussi je peux donner des ordres. Alors j'ai essayé et ça s'est pas tout à fait passé comme Steeve.

    La suite dans un prochain épisode.