Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Peut on faire payer un client qui exige une compatibilité sous internet explorer 6 ?

ie6-pubelle.pngA chaque fois le même refrain...
"pfff, là je peux laisser tomber IE 6"
- ben non le client a tout son parc machine sous IE 6 !

Alors étudions sérieusement la tendance à l'éradication d'IE. Contrairement à certains site grand publique qui peuvent se permettre d'inviter leur visiteur à installer un navigateur alternatif, ce n'est pas toujours possible pour une webagency. Quand vous travaillez en intranet chez un client qui n'a que des postes sous Windows 2000, il est impossible de passer outre le debug ie 6.
Si la compatibilité sous IE 6 casse les pieds des intégrateurs et webmasters, c'est qu'il y a une raison. Voyons lesquels. Et puisque c'est un cout, qui doit supporter celui-ci.

Alors pourquoi ?

  • IE 6 a un vieux moteur qui l'interprète pas stricto senso la norme html. C'est ce qui crée des problème de calage. De même les valeurs par défaut des marges,... ne sont pas identiques suivant les navigateurs.
  • un intégrateur travail par itération pour construire un site. Il découpe ses images place ses marges, police, ... Sous Firefox, il existe un plugin qui colorise et met en évidence les styles. Il permet de modifier à la volée et tester le rendu. Cela permet de gagner du temps et d'éviter de passer d'un écran à l'autre. Il y a aussi un débugger Javascript et plein d'autres outils qui facilite la vie. C'est très confortable pour travailler. Sous IE vous êtes aveugles et cherchez à taton le calage car l'interprétation d'ie 6 est approximative (vieux moteur).
  • pour débugger sous IE 6 encore faut-il avoir IE 6. Un de mes intégrateurs est sous Mac. Il a donc installé une machine virtuelle (ie7) et IETester pour les autres. Mais IE tester ne simule pas exactement tous les IE. C'est néanmoins un outil précieux. Sous Windows même topo ! IE 6 ne s'installe plus sur les versions récentes. Il faut donc passer par des screen shot envoyés par ##fax## email pour se rendre compte du bug de calage !
  • intégrer sous IE 6 est une vrai expertise. De plus en plus délaissé par les site grand public (Facebook, twitter, ...), aller trouver une vielle relique qui connait les subtilités d'IE 6. Pour gagner du temps, les projets sous IE 6 seront confiés aux ressources les plus expérimentés, donc les plus chères.

Mes récentes analyses des reportings temps de mes intégrateurs ont montré que le temps consacré à rendre compatible un projet sous IE 6 varie entre 20% et 40% du temps total d'intégration. Ce ne sont que des estimations puisque en l'intégrant au fil du projet on considère que 20% du projet est consacré à cela alors que pour de petits projets pour lesquels on fait les calages cela peut représenter plus de 40%. Dans ce dernier cas c'est plus facile d'identifier dans les recettes ce qui relève d'IE6.

Qui doit payer ?
Ce qui est sur c'est que selon le bon vieux principe polluer payeur ne sera pas appliqué !
Au final, c'est quand même le client car il est condamne a payer soit un upgrade de son parc, soit un surcout dans chaque projet qu'il met en place.

Et vous, vous feriez quoi ?

Commentaires

  • Merci pour ces éclairages. J'ai désormais mon argumentaire pour justifier du surcout lié a IE6

Les commentaires sont fermés.