Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

engagement

  • L'engagement client face aux développements produits

    illustration204.gifLa semaine denière j'avais annoncé trois notes de suite .... Et puis je suis tombé malade, donc je n'ai pas eu le temps de rédiger la note. Alors vous l'attendez toujours ? Oui mais cela vous permet d'avoir un billet subsidaire qui introduit le dernier billet de la série (et qui me demande plus de soins) ! Et puis vous aurez peut-être des nouvelles de mon médecin et de son bon sens légendaire ...

    Ce qui est bien avec un blog, c'est qu'on a le droit de ne pas tenir sa promesse, ou de l'honorer plus tard, quand on a un peu plus de temps.

    Quand on gère une équipe projets et produits, ce n'est plus possible :

    1°) Le produit est constamment relégué en priorité inférieure.

    2°) Le projet, c'est le client qui le commande et c'est lui qui nous fait "manger".

    3°) Le produit est consommateur de R&D qui se rentabilise sur du long terme.

    Comment donc concilier la progression du produit et la sortie des projets à l'heure ?

    On pourrait considérer qu'en surdimensionnant l'équipe, cela permet de former une équipe produits et une équipe projets distincte. Sauf qu'en période de pénurie de profils expérimentés, c'est un raisonnement difficile à tenir.

    La première technique, qui profite que je suis le seul à gérer produits et projets, est inspiré de la "stratégie de l'ascensseur qui déssert deux étages". On priorise les développements spécifiques des clients en fonction de ce qu'on peut réutiliser pour d'autres. C'est-à-dire qu'on profite du besoin d'un client pour alimenter et faire avancer la road map. L'avantage c'est qu'on peu sortir régulièrement des nouveautés et que le client est est satisfait. Mais il faut pour cela avoir un excellent chef de projet qui saura "exhausser" le voeux du client dans un rendu le plus standard possible. L'inconvéniant, c'est qu'on ne peut pas envisager des gros dossiers ou des refontes majeures.

    La deuxième technique est d'adopter un profile Agile... (Pas la prochaine note, mais surement la suivante !)