Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

théorie

  • Définition, théorie et stratégie parce que les projets sont partout

    Je vous propose une histoire en trois volets, pour les trois prochains jours. Aujourd'hui, nous verrons la partie théorique avec une théorie, une définition et une stratégie. Demain et après demain, deux exemples d'application de cette stratégie.

    La théorie de la côté de bœuf :

    cote-de-boeuf.jpgThéorie qui consiste à découper le morceau de viande. Plus le morceau est gros, plus on va mastiquer longtemps en bouche. Par analogie, découper un projet permet d'aléger sa "digestion".

    Le ticket d'entrée :

    Je défini le ticket d'entrée d'un projet par le temps absolu (opposé au temps homme) qu'il est nécessaire d'attendre (pour le chef de produit ou travailler pour un développeur) avant de disposer d'une première solution minimaliste mais fonctionnelle de A à Z. Exemple : le développement d'un site Internet communautaire avec le nombre nécessaire et suffisant de fonctionnalités pour répondre au besoin immédiat et délivré en ligne peut prendre 2 mois tandis que le périmètre fonctionnel final peut prendre 6 mois. Le ticket vaut deux mois. Expérimentalement, le ticket d'entrée d'un projet ne doit pas excéder dans nos start-up 3 mois. Le ROI d'un projet ou chantier en dépend.

    Pourquoi ne pas prendre en compte le temps homme ? Si le projet est vital pour l'entreprise on sera toujours enclin à lui allouer plus de ressource en lui affectant une priorité plus élevée. Plus de trois mois ça doit donner la puce a l'oreille que quelque chose est mal dimensionner ou que l'imprévu prend le dessus.

    Stratégie de l'escalier qui déssert deux étages :

    Stratégie qui consiste à utiliser la théorie de la côte de boeuf afin de mutualiser une partie des efforts dans le but de diminuer le ticket d'entrée de plusieurs projets qui auraient des parties communes. Aussi appellée stratégie "faire d'une pierre deux coups". Cette stratégie est une méthode lean car elle permet d'économiser des temps de muda.

    J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche. Les deux prochains articles donneront des exemples concrêts des ces théories. A demain.